Accueil > Sécurité routière > Politique de S.R. > Idée reçue : La vitesse est la première cause d’accidents des 2RM

Idée reçue : La vitesse est la première cause d’accidents des 2RM

mercredi 18 mai 2011, par Nicolas.

Faux !

Selon le rapport Maids (Motorcycle Accidents In Depth Study, 921 accidents étudiés dans 5 pays européens), la majorité des accidents de 2RM surviennent à moins de 50 km/h.

Principales causes des accidents de moto
Selon l’Observatoire National Interministériel de Sécurité Routière (ONISR),
- Les accidents entre 2RM et véhicule léger de tourisme (VLT) représentent 39% des accidents mortels.
- Seuls 29% des accidents mortels en 2RM impliquent un 2RM « seul » (c’est-à-dire sans autre tiers identifié ou lorsque un ou des tiers impliqués dans l’accident n’ont subi aucun dommage) contre 31 % de tués « seuls » en véhicule léger de tourisme (voitures).
- La part de responsabilités dans les accidents de circulation, c’est 38% pour les 2RM contre 44% pour les VLT.

Selon toutes les sources disponibles (ONISR, bilans statistiques des forces de l’ordre, chercheurs en sécurité routière, assureurs), le cas d’accident 2RM/Auto le plus répandu est une manœuvre de « tourne à gauche » de l’automobiliste alors qu’un 2RM circule sur sa gauche ou arrive en face.

Selon le rapport Guyot (rapport gouvernemental sur la sécurité des 2RM publié en 2008), pour les accidents entre 2RM et VLT, dans 84% des cas, la manœuvre est le fait de l’automobiliste qui n’intègre pas le 2RM dans son information.

Quelques chiffres :
- Selon l’ASFA (association des sociétés d’autoroutes), sur les autoroutes (donc les axes les plus « rapides »), la première cause d’accident est l’hypovigilance (42%). La vitesse excessive ne concerne en fait que 10% des causes d’accident.

- Selon le bilan « permis à point » du Ministère de l’Intérieur pour 2008,

  • 43 % des infractions ayant entrainé un retrait de points concerne des excès de vitesse inférieurs à 20 km/h
  • 25 % pour des excès de vitesse inférieurs à 20 km/h en zone limitée à 50 km/h,
  • 9 % pour des excès de vitesse de 20 km/h à 30 km/h,
  • 2 % pour des excès de vitesse de 30 à 40 km/h).
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0