Accueil > Sécurité routière > Politique de S.R. > Idée reçue : L’instauration d’un contrôle technique pour les 2RM va faire (...)

Idée reçue : L’instauration d’un contrôle technique pour les 2RM va faire baisser leur sinistralité

mercredi 18 mai 2011, par Nicolas.

Faux !

- Selon le rapport Guyot, la majorité des accidents de moto implique des véhicules de moins de 5 ans. Citant un rapport des Ponts-et-chaussées, le rapport Guyot précise même qu’il n’existe pas de statistiques officielles, d’études ou de recherches scientifiques documentées tendant à établir un lien de causalité effectif entre l’état d’un véhicule et l’accidentalité des utilisateurs et qu’il y a de « fortes incertitudes quant à l’importance des effets de l’accidentalité à attendre d’une extension généralisée du contrôle technique au 2RM ».

- Selon le rapport MAIDS, la défaillance technique du 2RM n’est en cause que dans 0,7% des cas. Le rapport MAIDS établit également que le facteur humain est la première cause d’accidents de 2RM (87,5%)

- Concernant le contrôle technique (bientôt obligatoire) des cyclomoteurs limités à 45 km/h par construction, le prétexte des pouvoirs public consiste à empêcher le débridage des moteurs… mais la corrélation débridage/ cause d’accident n’a pas été démontrée.

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0