Accueil > Formation > Permis moto > Nouveau Permis moto dès 2013

Nouveau Permis moto dès 2013

vendredi 23 novembre 2012, par Nicolas.

Le 19 janvier 2013, le nouveau permis de conduire moto entre en vigueur.
Toutes les informations sur cette évolution....

CATEGORIES DE PERMIS

• Permis cyclomoteur "AM" : S’obtient à partir de 14 ans avec l’ASSR passée en classes de 5ème ou de 3ème et le BSR qui passe à 7H avec 2H de théorie (sur les scénarios d’accident et l’équipement en particulier) et 5H de circulation. Il existe aussi le "AM option quadricycle légers" même conditions mais 16 ans et un BSR passé sur un quadricycle (voiturette ou quad). Le permis AM n’est pas sanctionné par un examen, et n’est pas soumis à une limite de points.

• Permis 125 "A1" : Rien de changé, toujours 16 ans et moto 125 cm3 de 11 KW maxi avec rapport poids puissance 0,1KW/Kg.

• Nouvelle catégorie "A2" : On peut le passer dès 18 ans, et on ne peut passer que cela jusqu’à 24 ans. Conduite d’une moto de 35KW maxi (47,5 ch) avec rapport Poids/Puissance inférieur à 0,2KW/Kg. De plus si cela est obtenu par bridage la moto dont elle est issue ne doit pas faire plus du double de la puissance obtenue (soit 70KW (95 ch) pour 35KW).

• Permis moto "A" : Accessible à partir de 24 ans, ou après deux ans de permis A2 + 7 heures de formation complémentaire (échange d’expérience acquise durant la conduite d’une moto A2. Il s’agit d’un audit croisé de conduite en circulation avec observation par les autres stagiaires et de l’étude des scénarios d’accident 2RM).

• Equivalent permis B/125 : Rien ne change sur la possibilité de conduire une 125 après deux ans de permis auto + 7 heures de formation. Attention, il ne s’agit pas d’un permis et cette autorisation n’est pas valable partout à l’étranger.

A noter que toutes ces catégories de permis sont maintenant disponibles en versions restrictives "Boîte automatique" (A1a, A2a, Aa...). Concrètement, il devient donc possible de passer un "permis gros scooter" alors qu’il fallait jusqu’ici passer le permis sur une moto à boîte mécanique, même pour conduire un scooter toute sa vie. Attention toutefois, pour avoir le droit de conduire une moto à boîte, il faudra repasser l’ensemble du permis, à vous de voir si le petit effort supplémentaire au départ ne vaut pas le coup. La définition de "moto automatique" a changé et concerne toutes celles qui se passent d’embrayage, donc y compris les FJR AS, Honda avec DCT, Mana etc...

MODALITES DE PASSAGE DU NOUVEAU PERMIS

On reste dans quelque chose de connu avec le code à repasser si on a un autre permis de plus de 5 ans, une épreuve de plateau puis une épreuve de circulation.

• L’épreuve de plateau change puisque le lent est maintenant chronométré (il faudra travailler les trois commandes, accélérateur, frein arrière et embrayage, et faire durer le plaisir plus de 20s).

• Pour l’allure normale, le slalom devra se faire à 40 km/h et les freinages et évitements à 50 km/h. Les inspecteurs seront donc équipés de radars qui serviront à vérifier si les candidats ne vont pas trop doucement !

• Il y aura toujours une interrogation orale sur 12 fiches (20 actuellement).!

• L’épreuve de route ne change pas.

INFOS SUPPLEMENTAIRES

• Les permis de conduire (BSR, A1, A2, A, B, B1 et BE) seront délivrés pour 15 ans sous la forme d’une carte plastique avec puce électronique. Ce format sera commun à tous les permis délivrés par les pays membres de l’Union (contre 110 modèles en vigueur aujourd’hui).

• Les permis actuellement en circulation devront être échangés contre ce nouveau permis avant le 19 janvier 2033. La Directive ne revient pas sur les droits acquis. Elle ne modifie que les permis obtenus après son entrée en vigueur.

• Le permis A2, qui correspond au permis A restrictif en vigueur actuellement, autorisera la conduite de motocyclettes de 35kW, soit environ 47 chevaux (au lieu de 34 aujourd’hui). Il sera délivré aux personnes qui auront entre 18 et 24 ans. L’obtention du permis A se fera au bout de deux ans de permis A2, sous réserve d’avoir suivi une formation de 7 heures. La Directive laissait le choix à chaque État membre entre une formation et la réussite d’un examen. Heureusement, l’État français a choisi la solution la moins contraignante, contrairement à l’Allemagne, au Royaume-Uni ou encore au Danemark ou à la Suède.

• L’accès au permis A sera direct dès lors que le candidat au permis aura au moins de 24 ans, contre 21 ans aujourd’hui.

• L’obtention du permis A avant l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation vous donnera en plus le droit de conduire des quadricycles lourds à moteur (type quad de plus de 15kW ou buggy). Cela a bien sûr moins d’intérêt si vous possédez aussi le permis B, puisqu’il vous donnera toujours, par équivalence, le droit de conduire ce type de véhicule.

• A noter que les personnes qui seront sous le régime du permis A restrictif (25 kW ou 34 chevaux) avant le 19 janvier 2013 pourront, après cette date, conduire des motos bridées à 35 kW, mais le décret qui transpose la directive dans notre droit national ne semble pas maintenir leur faculté de conduire un tricycle lourd à moteur. Ils pourront conduire ce type de véhicule dès qu’ils auront obtenu le permis A (deux ans de permis restrictif + une formation) et qu’ils auront plus de 21 ans. La FFMC a d’ores et déjà dénoncé cette omission, qui va à l’encontre de l’engagement pris par la Directive de ne pas revenir sur des droits acquis.

• Les titulaires du permis A2 n’auront pas le droit de conduire des tricycles lourds, dans la mesure où ce droit est accordé aux personnes qui sont simplement titulaires du permis B (sous réserve de suivre une formation et d’avoir au moins 21 ans). La formation de 7 heures dispensée aux automobilistes serait-elle plus efficace que la formation au permis A2 ? On peut en douter...

Source de l’article : AFDM

MAINTENANT, CHOISISSEZ, CONSEILLEZ UNE BONNE FORMATION

Choisir une moto-école de qualité

Les auto-écoles du réseau AFDM

Rencontrer l’AFDM34

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0