Accueil > FFMC 34 > Opinion > Quand la TAM stigmatise les usagers en 2RM

Quand la TAM stigmatise les usagers en 2RM

mercredi 6 juin 2018, par Jean Pierre.

Lors de la dernière manifestation de la FFMC 34, le 1er arrêt a été fait devant le parking Saint-Roch de Montpellier, haut lieu de la stigmatisation à la sauce montpellieraine.

En effet, le parking Saint-Roch géré par la TAM, elle même chapeautée par la mairie de Montpellier interdit l’accès aux deux-roues motorisés qui souhaitent se garer à l’abri.
Plus exactement, un espace leur est attribué au RDC uniquement et avec la souscription d’un abonnement mensuel obligatoire, ce qui pour se garer une heure ou deux, est fort de café.
La TAM objecte que c’est pour des raisons de sécurité. Vous comprenez, sans abonnement mensuel c’est dangereux mais avec un abonnement mensuel, ce n’est plus dangereux. C’est fou à quel point la sécurité évolue en fonction de la taille de votre porte-monnaie.
La véritable raison bien sur, ce n’est pas les raisons de sécurité mais bien le fait que le parking Saint-Roch, de par sa configuration, permet à certains indélicats 2-roues de partir sans payer.
Alors plutôt que d’aménager le parking de manière à ce que certains ne filent pas à l’anglaise, la TAM, avec la bénédiction de la mairie de Montpellier préfèrent vous en interdire l’accès tout simplement. C’est une solution simple mais assez dégueu quand même, quand on sait que ce parking est un bien public, financé par les impôts de tous (usagers de 2RM compris).
En tant qu’usagers de la route en 2RM, vous êtes présumés voleurs et vous pouvez donc vous faire voir chez les grecs à moins de mettre la main au porte-feuille bien entendu. Vous aurez alors droit de vous garer au niveau 0 dans un espace sécurisé (abonnement mensuel oblige !) et sous surveillance.
Ce parking est un peu la patate chaude du moment, Un personnel du parking reconnaissait il y a peu que cette politique était due au fait que certains partent sans payer. Depuis quelques temps, ce n’est plus à cause de ça, mais pour des raisons de sécurité....
Le parking ne serait il pas aux normes question sécurité alors qu’il est tout récent.... ? Rassurez vous, il s’agit du discours officiel et politiquement correct.
Un autre personnel du parking indiquait que c’est pour privilégier les automobilistes, sympa non ?
Après un bref échange téléphonique, Marine Ferrandis, chargée de communication à la TAM ignorait visiblement où faisait semblant d’ignorer, que les 2RM ne pouvaient se garer qu’avec la souscription d’un abonnement mensuel. Ce qui pour une chargée de communication est assez grave, vous en conviendrez.
Quand à Mylène Chardès, adjointe au maire et déléguée aux déplacements et à la circulation, elle reconnaissait il y a quelques mois qu’à son ouverture, le parking était ouvert à tous les 2RM. (malgré les raisons de sécurité.......) avant de rajouter "mais il s’avère que beaucoup partaient sans payer ! Alors oui nous veillons aux respect des simples règles d’usages d’un équipement public" reconnaissant implicitement que la sécurité n’a absolument rien à voir dans cette histoire.
Dommage que la TAM et la mairie de Montpellier n’ai trouvé que cette solution stigmatisante pour régler ce problème.
Nous demandons à ce que ce parking soit aménagé de manière à éviter les départs sans payer de certains.
Il n’est pas normal qu’un bien public financé par les impôts de tous, soit interdit à une certaine catégorie d’usagers à qui on demande un abonnement mensuel pour les parquer au niveau 0.
La demande de cet abonnement mensuel est bien la preuve que ces "raisons de sécurité" ne sont en réalité que du pipeau.

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0