Accueil > Mouvement FFMC > Commission Stop Vol > Stop Vol, c’est quoi ?

Stop Vol, c’est quoi ?

mercredi 16 juin 2004, par emma.

Plusieurs milliers de 2 roues disparaissent chaque année. Des chiffres suffisamment graves pour motiver, au sein de la FFMC, la création d’une commission technique spécialisée dans les tests d’antivols.


Appelée STOP VOL, cette commission est née en 1987. Elle est animée exclusivement par des bénévoles. II s’agit d’un centre de tests et d’essais d’antivols.

Stop Vol a mis au point un cahier des charges et des protocoles de tests pour un antivol de qualité. En effet, il est possible aujourd’hui de trouver des antivols de qualité.

C’est à partir de ces tests, et à la demande des fabricants ou des distributeurs sérieux, qui ont accepté de faire le pari de la qualité, qu’une recommandation est donnée ou refusée à un antivol passé au test. Ces fabricants ou distributeurs ont ainsi obtenu la recommandation FFMC/Mutuelle des motards pour plusieurs de leurs modèles. Cette recommandation est renouvelée tous les ans à leur demande.

Par ailleurs, des contrôles par prélèvement dans le commerce sont réalisés en cours d’année, et peuvent entraîner la suppression de la recommandation. La recommandation FFMC/Mutuelle des motards est donc une garantie, pour le consommateur, de la qualité de conception de son antivol mais aussi de son suivi de fabrication.


Tout sociétaire, pour souscrire une garantie vol à la Mutuelle des motards, doit posséder un antivol recommandé. Chaque année, la commission Stop Vol établit une liste des antivols recommandés (Stop Vol - FFMC/Mutuelle des motards).

Le guide pratique de l’antivol. Pourquoi ? La multiplication des vols moto nécessite que les utilisateurs de deux roues réagissent. Si le volé est toujours la première victime (privation de véhicule, formalités administratives, perte financière plus ou moins importante selon la couverture choisie et selon la franchise appliquée - entre 10 et 40 % - au niveau de 1’assurance), une étude réalisée sur l’ensemble de la France a mis en évidence que le volé est parfois le premier responsable en ne prenant pas les précautions minimum pour protéger sa monture des voleurs : antivol non utilisé de jour comme de nuit, moto stationnée avec un antivol restant sur le porte-bagage ou mal utilisé, ou encore enfermée dans un box dont la porte ne remplacera jamais un bon U, moto non attachée au mur ou au sol (à une grille ou un poteau), moto stationnée dans un endroit désert, antivol de mauvaise qualité, etc.

Si posséder un antivol de qualité est indispensable, encore faut-il savoir bien l’utiliser ! Voilà pourquoi la commission Stop Vol de la FFMC et la Mutuelle des Motards ont édité un guide pratique de l’antivol : Ras le Vol (format PDF).

Alors si vous aussi vous en avez ras le vol, attachez toujours votre moto avec un antivol recommandé Stop Vol-FFMC/Mutuelle des motards, relié à un obstacle fixe, et n’achetez jamais de pièces ou de motos d’origines douteuses.

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0