Accueil > Sécurité routière > Allumage des feux de jour > Refuser d’allumer ses feux de jour, c’est oeuvrer pour la sécurité (...)

Refuser d’allumer ses feux de jour, c’est oeuvrer pour la sécurité routière

mercredi 1er septembre 2004, par emma.

Plusieurs milliers de motards en colère tractent et pétitionnent aux péages autoroutiers. Les automobilistes à l’écoute approuvent.

Samedi 28 et dimanche 29 août, plusieurs milliers de motards, dans toute la France, ont distribué tracts et pétitions aux péages pour dénoncer l’esbroufe dangereuse des pouvoirs publics.

En recommandant l’allumage de jour des feux de croisement automobiles, le gouvernement va à l’encontre des recommandations de la Commission Européenne, et passe sous silence les expériences menées dans les pays voisins, qui démontrent la dangerosité de cette mesure pour les utilisateurs les plus vulnérables. C’est de la poudre aux yeux, destinée à alimenter la communication gouvernementale.

Le partage de l’espace routier impose normalement tolérance à l’égard des plus fragiles. C’est cette valeur que les pouvoirs publics devraient enseigner et diffuser, alors qu’ils vont à l’inverse, en préconisant aux plus fragiles de s’écarter au passage des véhicules plus éclairés et plus imposants qu’eux !

Le respect de l’environnement et l’avenir de la planète imposent de diminuer les consommations d’énergie : les pouvoirs publics font le contraire. L’allumage des feux de croisement augmente la consommation et la pollution. Ce sont, au passage, plus de 600 millions d’euros qui tomberont dans la cagnotte de l’Etat via la TIPP.

Les motards ne s’arrêteront pas à la mobilisation de ce week-end : la Fédération Française des Motards en Colère appelle à de puissantes manifestations dans tous les départements les 18 et 19 septembre (à Montpellier le 18/09 RV à 14h aux Arceaux).

Sur ce sujet, voir aussi :
- Succès de la première action contre l’allumage des codes - Moto-Net.com
- Bilan des opérations péage les 28 et 29 août - Motomagazine

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0