Accueil > Sécurité routière > Allumage des feux de jour > Non aux feux automobiles en plein jour : 400 manifestants à Montpellier le (...)

Non aux feux automobiles en plein jour : 400 manifestants à Montpellier le 18/09

lundi 20 septembre 2004, par emma.

Au total, 30.000 motards ont défilé dans toute la France. Et les distributions de tracts et signatures de pétitions ont montré que les automobilistes participaient activement à la grogne.

JPEG - 62 ko
Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Dans le cortège montpelliérain, de nombreux motards ont défilé sur des engins équipés de gyrophares, seul moyen, selon eux, d’être désormais visibles sur la route si cette mesure devait effectivement entrer en vigueur

A l’issue de son parcours, la manifestation s’est arrêtée devant la Préfecture de Région, où toutes les motos ont été stationnées devant une foule de piétons ébahis et souvent admiratifs.

Pour l’occasion, les motards ont, en effet, choisi de poursuivre par une manifestation piétonne jusqu’à la Place de la Comédie, afin d’aller à la rencontre des passants et de les informer sur les dangers de ce dispositif.

JPEG - 62.9 ko
Cliquez sur la photo pour l’agrandir
JPEG - 60.9 ko
Cliquez sur la photo pour l’agrandir
JPEG - 61.1 ko
Cliquez sur la photo pour l’agrandir


Bien que le ministre des transports ait senti le vent et tenté de dégonfler la mobilisation en annonçant qu’il allait les recevoir le mercredi 29 septembre, des milliers de motards ont manifesté, samedi, dans 57 villes : 2500 à Lyon, 1200 à Amiens et Caen, 1000 à Mont de Marsan, 800 à Nantes et Toulon, 500 à Colmar, Clermont-Ferrand et Niort, 400 à Strasbourg, 350 à Auxerre, 300 à Cognac, Epinal et Orléans etc.

Le week-end de mobilisation s’est prolongé dimanche par de très fortes manifestations à Paris et Lille où respectivement 6 000 et 3 000 motards ont défilé.
Sauf si Gilles de Robien retrouve la raison et annonce le retrait de sa mesure (on a le droit d’y croire !), RV le week-end des 30 et 31 octobre.

En attendant, vous pouvez continuer à signer et faire signer la pétition.

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0